top of page

đŸŽŒ Comment un reportage sur CultureBox peut te faire gagner 5 ans de compĂ©tences sur les Ă©vĂ©nements

NB : ce post n'était pas prévu. Je devais normalement publié un de mes posts sur les nouveaux formats d'événements digitaux. Il sera publié la semaine prochaine.

Hier soir, je regardais un documentaire sur les chefs d'orchestre :


đŸŽŒ CHEF D'ORCHESTRE, SYMPHONIE POUR UN CERVEAU

Un documentaire de Michel Cymes, François Dru et Jean-Pierre Devillers.


L'objet du documentaire était de savoir si les chefs d'orchestre disposent de facultés physiologiques et de capacités cognitives hors norme ?


Je ne te spoil pas, je te laisserai le regarder pour savoir si oui ou non ca valait le coup.


Alors en quoi regarder ce reportage peut te faire gagner 5 ans de compétences pour tes événements digitaux et hybrides ?


J'en ai tiré 3 enseignements à chaud.


đŸŽ¶ 1er enseignement


Le cerveau du chef d'orchestre va écouter le son réel et le relier à ce qu'il a en mémoire. Ce qu'il a préparé

Pour faire que finalement la production de l'orchestre corresponde à ce que lui à en mémoire et à ce que lui souhaite mettre en musique.


Sur les Ă©vĂ©nements digitaux et hybrides, c'est exactement la mĂȘme chose.

Tu vas avoir une rĂ©alisation grĂące Ă  tes prĂ©sets (tes diffĂ©rents agencements de ton setup Ă©crans de stream) et tout l'enjeu pour toi va ĂȘtre que le rythme ressenti par ton audience corresponde Ă  ce que tu as conçu et Ă©crit. C'est un exercice difficile. Bien plus qu'il n'y parait.

Ce que j'essaie de te dire, c'est que tu dois rĂ©ussir Ă  donner un rythme đŸŽ¶ trĂšs viscĂ©ral, trĂšs humain afin que ton audience ressente des Ă©motions ❀.

đŸ€ș 2Ăšme enseignement


Il y a un moment particulier dans ce documentaire entre Astrid Guyard, đŸ€șescrimeuse et athlĂšte de haut niveau et Alain Altinoglu, chef d'orchestre.


Astrid Guyard đŸ€ș parle de "sentir" son adversaire. De sentir le moment. grĂące Ă  des hypothĂšses qu'elle pose.

2Úme point, elle évoque une perception travaillée pendant des heures à l'entrainement, trÚs concrÚte pour elle, qui se traduit dans le combat.


Sur les événements digitaux

Tu dois essayer d'avoir cette perception travaillée grùce à tous les problÚmes potentiels traduits en scénarios d'actions.

Lors de la conception d'un événement digital ou d'un événement hybride, j'intÚgre tous ces scénarios, sans forcément les partager. Mais ils sont comme une multitude de partitions que j'ai déjà travaillé.



🧠 3ùme enseignement


Dans le documentaire, les scientifiques évoquent la mémoire.


Sujet passionnant et que je creuserai sans doute davantage dans les prochains mois. mais ...


Pourquoi est-ce clé pour améliorer tes pratiques et tes compétences ?


Comprendre le fonctionnement de la mémoire va te permettre de mieux comprendre tes audiences.


Le temps du live est devenu un point de passage d'un Ă©vĂ©nement digital ou d'un Ă©vĂ©nement hybride, contrairement Ă  l'Ă©vĂ©nement physique oĂč le temps du live est tout.


Comprendre comment fonctionne tes audiences va t'aider à booster tes événements.


Ils seront :

  • plus engageants

  • plus rythmĂ©s

  • plus Ă©motionnels

  • plus Ă©vĂ©nementiels

ConcrÚtement, la mémoire est le centre d'un bon événement.

Ton événement doit résonner et raisonner tes participants.

Il y a Cinq systĂšmes de mĂ©moires 🧠 qui sont interconnectĂ©s

La mémoire se compose de cinq systÚmes interconnectés, impliquant des réseaux neuronaux distincts :

  • La mĂ©moire de travail (Ă  court terme) est au cƓur du rĂ©seau.

  • Elle fonctionne comme une mĂ©moire tampon : les informations qu’elles vĂ©hiculent peuvent ĂȘtre rapidement effacĂ©es, ou stockĂ©es dans la mĂ©moire Ă  long terme par le biais d’interactions spĂ©cifiques entre le systĂšme de mĂ©moire de travail et la mĂ©moire Ă  long terme.

  • La mĂ©moire sĂ©mantique et la mĂ©moire Ă©pisodique sont deux systĂšmes de reprĂ©sentation consciente Ă  long terme.

  • La mĂ©moire procĂ©durale permet des automatismes inconscients.

  • La mĂ©moire perceptive est liĂ©e aux diffĂ©rentes modalitĂ©s sensorielles.

On rassemble parfois toutes les mémoires autres que celle de travail sous le nom générique de mémoire à long terme. Par ailleurs, on distingue souvent les mémoires explicites (épisodique et sémantique) des mémoires implicites (procédurale et perceptive).



Dans le documentaire, il y a 2 mémoires qui sont abordées :

MĂ©moire de travail et MĂ©moire perceptive


Ce sont ces 2 mĂ©moires 🧠 qu'il va falloir nourrir lors de ton Ă©vĂ©nement.
Tu vas ainsi garantir que ton public suivra et s'impliquera.

Besoin d'aide ?


Si tu veux te faire accompagner dans l'Ă©criture de ton Ă©vĂ©nement pour le rendre humain, Ă©motionnel et puissant âžĄïžâžĄïžâžĄïž



#solutionevenementielle #creativite #contenudigital #digitalevent #digital #benoittrystram #econvention #conventiondigitale #futureofeducation #futureoflearning #econvention #futureofevent #hybride #evenementhybride

114 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page