top of page

Datas et événement digital : Tout comprendre pour savoir comment s’en servir


Datas et événement digital :

Comment s’en servir ? Que regarder ? Que manque t il aujourd’hui pour prendre son envol ?

C'est ce que je vais partager avec toi dans cet article.

C'est sans doute l'un des plus intéressants.

En tout cas, j'ai pris un kiff monumental à l'écrire.

N'hésite pas à commenter et à liker pour me dire ce que tu en penses.


Connais tu l’équipe de foot de Liverpool ?

Ils ont fait du cinéma.

Comme dans le film "Le stratège"



Liverpool s'est associé à DeepMind pour explorer l'utilisation de l'#intelligenceartificielle dans le foot ⚽️ La quantité de données disponibles dans le football a explosé ces dernières années grâce à l'utilisation de capteurs, de traceurs GPS et d'algorithmes de computer vision. Pour les équipes de foot, l'#IA permet de repérer des schémas que les entraîneurs ne peuvent pas déceler. Concrètement, des chercheurs ont analysé plus de 12 000 penalty. Ils ont classé les joueurs en groupes en fonction de leur style de jeu. Ils ont ensuite utilisé ces informations pour prédire où ils étaient le plus susceptibles de tirer leur penalty et s'ils étaient susceptibles de marquer.



Dans cette vidéo, l'IA est utilisée pour analyser le match en temps réel et envoyer des instructions aux joueurs pour pour attaquer ou défendre...


Honnêtement, je trouve ça fascinant.


Je me suis posé la question de savoir ce que l'on faisait aujourd'hui avec les datas.


Dans les événements, comment utilise-t-on la data en tant qu'organisateur d'événements ?


Les utilise-t-on vraiment ?


Alors pourquoi aujourd’hui il y a-t-il si peu d’accompagnement sur ces questions de DATAS ?


Pourquoi le milieu de l’événementiel reste-t-il si peu en avance sur l’analyse et l’utilisation de ces datas ?


Le milieu du baseball s’y est mis dés 1995 et plus précisément en 2002.

Re-regarde le film « le stratége » avec Brad Pitt.


En événementiel, nous ne gérons pas des joueurs, mais notre enjeu est le même.

Nous devons mieux connaitre nos publics. Tant en physique qu’en digital.

Nous devons connaître le temps d’attention moyen réel.

Nous devons connaître et mesurer les techniques qui mesurent l’engagement et la participation.


Le nombre d’interactions lors d’un événement est une mesure essentielle.

D’ailleurs, sais-tu quel était le nombre d’interactions sur ton dernier événement digital ? Et sur ton dernier événement physique ?

Non ?

Dommage, c’est un des éléments qui se monétise le plus vis-à-vis de tes clients ou tes exposants, voire même de tes participants.


Tu vas pouvoir valoriser ce qui fait qu’une rencontre événementielle est puissante : LES RENCONTRES et les ECHANGES !


Quand je pose la question aux plateformes digitales : Appcraft, Captag, Mediactive, EventMaker, Sparkup, Inwink, Spotme, Fairtual, Digitevent, Livee et bien d’autres, leurs retours sont unanimes. Ce n’est pas une demande de leurs clients. Je parle d’annonceurs et d’agences événementielles.

Pourtant, c’est un sujet qui devrait avoir sa place sur chaque événement.


LA question qui vient donc derrière est : A quel moment analyser les datas de son événement ?

Réponse A : Il n’y a pas de bon moment, le bon moment c’est tout le temps

Réponse B : Une fois que mon live est fini

Réponse C : 3 semaines après la fin de mon live

Réponse D : Au café avec mon client


Les bonnes réponses sont les A et C


Tu dois analyser tes datas en continu via des dashboards (qui doivent faire partie de ton package de base qui sont à demander aux plateformes digitales)


Quand je jouais assidûment à World Of Warcraft, les datas étaient au cœur de la stratégie de progression. Chaque joueur devait savoir quel était l’uptime de ses sorts et dégâts ? Quelle technique infligeait le plus de dégâts ? De quelle manière était-il mort ? A cause de quelle technique ennemie ? ...


Si il y a un truc à retenir :

Les datas étaient et les datas sont PARTOUT.

Ne pas vouloir les comprendre est une faute professionnelle.


C’est une faute professionnelle tout simplement parce que les comprendre va t’aider à optimiser tes événements.


Aujourd’hui, je sais par l’analyse des datas des événements de mes clients à quel moment je dois positionner de l’interaction entre le public à distance et la salle d’événement au risque de les perdre.


Ce dont je parle aujourd’hui, ce sont les datas. C’est une science. Et pour la comprendre et la maitriser, il faut de l'accompagnement !


Voici les éléments à regarder


LES 12 FACTEURS CLES DE SUCCES DIGITAUX

  1. Les indicateurs d’usage réel de la plateforme : permet d’évaluer l’utilisation de la plateforme par les participants. Cela comprend : le Nombre de personnes étant revenues sur la plateforme après la 1ère connexion (et si oui, combien de fois) : indique l’efficacité de votre communication et de vos activations en amont de l’événement

  2. La provenance de l’audience : indique les sources qui dirigent l’audience vers les pages web appartenant à l’entreprise (réseaux sociaux, sites web, etc.). Pertinent pour un événement grand public, BtoC ou BtoB

  3. Le score d’engagement des réseaux sociaux (avec l’accent sur les influenceurs) : par définition, cet indicateur va permettre de mesurer la qualité des échanges entre les publications de l’événement et les personnes qui aiment/suivent ce contenu sur les réseaux sociaux.

  4. Le taux de présence : contrôle la quantité de personnes réellement présentes sur une liste d’invités.

  5. La quantification et la qualification des visiteurs présents : pour connaître le nombre de personnes qui sont venues à l’événement. On en tire un Ratio entre personne inscrite vs personne présente

  6. Le NPS interne (Net Promoter Score) : indique à quel niveau l’audience cible est disposée à recommander l’événement. Ce KPI sert à déterminer l’affinité de l’audience avec la marque.

  7. Uptime : Durée pendant laquelle le participant est resté connecté (attention, cela commence dés le lancement du live)

  8. Nombre de vues de vos replays / aux personnes inscrites : Un événement digital ne s’arrête pas au live. Il s’arrête quand tous les messages ont été délivré à toutes les cibles.

  9. Nombre d’interactions : Comptabilise le nombre de Messages dans le chat, ainsi que les interactions amont (si la plateforme a été mise en ligne avant) et aval

  10. Nombre d’impression sur les RS (si événement grand public) : Indique le nombre de vues sur les réseaux sociaux qu’ils soient externes ou internes à l’entreprise

  11. % de satisfaction sur tous les sujets : indique la satisfaction des participants à l’issue de l’événement (avant – live – après)

  12. Parcours participant : Par quel point est passé ton participant et combien de temps est-il resté sur chacun de ces éléments.


Au-delà de ces éléments, la DATA va te permettre de passer à une échelle CUSTOMER CENTRIC


Utiliser la data en amont pour savoir comment chacun apprend et retient une information


on construit ensuite la dynamisation en fonction de ces données


l’événement s’adapte a son audience pour personnaliser chaque expérience


on propose ainsi à ceux qui ont besoin d’écrire, un module de notes

a ceux qui on besoin de dessiner un module de dessin

à ceux qui on besoin de lire, des sous-titres et un module de slide plus complet

à ceux qui ont besoin d’entendre, juste l’audio façon podcast

à ceux qui ont besoin de faire, des ateliers personnalisés


Au final, LE TEMPS PASSÉ PAR UTILISATEUR EST PRIMORDIAL : ET TU VA DEVOIR UTILISER DU CONTENU POUR ENGAGER CES UTILISATEURS, UNE NÉCESSITÉ


De la même manière que certains constructeurs de smartphones utilisent l’actualité et les notifications pour engager leurs utilisateurs, imagine si ton application événementielle bénéficie d'une analyse temps réel contextuelle des datas pour générer de l’engagement en temps réel, à travers leur plateforme.


je développerai le sujet sur un prochain article.


POUR CONCLURE


Ce que j'évoque sur les datas marche aussi bien en digital qu'en physique.


Aujourd'hui, j'ai beaucoup parlé du digital.

la question des datas sur ton événement est la même.

C'est toute la question de la modélisation des parcours.
C'est toute la question de la personnalisation de masse.
Cela ne pourra passer que par une utilisation des datas pertinentes
En fait, cela ne pourra se faire qu'avec une utilisation des datas tout court

A trés vite


---


Si le sujet t’intéresse, voici quelques ressources complémentaires :


194 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page