top of page

Grandir avec humanité : L'art de la gestion de communautés événementielles



Laisse moi te raconter une histoire que j'ai lu dans un article sur un coach trés connu aux USA. Je n'ai malheureusement plus le nom en tête. Mais dés que ca revient, je te tiens au courant.


6 besoins humains fondamentaux


Ce fameux coach expliquait qu’il a identifié 6 besoins humains :


4 sont de l’ordre de la personnalité :

  1. Un être humain à besoin d’être sûre de quelque chose.

  2. Un être humain à besoin de ne pas être sûre de quelque chose. Cela donne de la variété, de l’excitation.

  3. Un être humain à besoin que ses actions signifient quelque chose.

  4. Un être humain a besoin de se sentir connecté aux autres, aimé.

2 sont de l’ordre de la spiritualité :

  1. Besoin de grandir, de contribuer à quelque chose plus grand que lui.

  2. Ressentir des émotions. Il existe 6 000 mots pour définir des émotions dans la langue anglaise et la plupart des gens décrivent leur semaine passée avec 5 émotions. Et en plus, elles sont négatives.


En quoi ca concerne les événements hybrides et les événements digitaux ?


Chacun de ces points est essentiel pour construire une bonne communauté sur ton événement. voici des éléments solides sur lesquels ancrer tes réflexions et tes axes de progression.


Et crois moi, je cherche à progresser tous les jours.


Un être humain à besoin d’être sûre de quelque chose


Ton audience a besoin de certitudes. Le participant d'un événement qu'il profite de son expérience en physique ou en digital doit être sûr que techniquement, l'événement va tenir.

Il doit être sur que son investissement en temps est le bon et que ce qu'il fait pour l'événement est bon aussi pour lui.


Etre sûr de quelque chose, c'est avancer en confiance. Et plus on a de la confiance, plus on s'engage et on apporte de la valeur.


Pour que tes participants soient surs, viennent et avancent en confiance, ils doivent connaitre parfaitement les orientations de ton événement. Cela passe par un avant-événement trés actif.


Un être humain à besoin de ne pas être sûr de quelque chose. Cela donne de la variété, de l’excitation.


Ca, c'est plus compliqué. Quand on vient sur un événement, on y va pour rencontrer d'autres participants. On y vient pour se confronter aux autres.

C'est sans doute un des points sous estimé par les organisateurs :


Comment favoriser les échanges entre participants malgré la distance ?


C'est d'autant plus vrai sur les événements BtoB et Corporate.


Mettre de l'incertitude passe aussi par la gamification


On n'est pas sur quand on a des challenges à relever. Un challenge à relever, nous permet de nous dépasser et surtout d'élever notre niveau d'engagement et de compréhension. De mon point de vue, si vous donnez régulièrement des challenges à relever à vos participants (peu importe le challenge), alors il y aura du plaisir.


Un être humain à besoin que ses actions signifient quelque chose.


C'est sur ce point que rentre en compte les Hauts faits ou Achievement (en anglais).

Le but !

Le but à atteindre !

C'est une technique directement adaptée des jeux vidéos.

On doit pouvoir donner une barre de complétion aux participants de l'événement.

Cela peut même être un objectif pour faire venir sur site ton audience.


Charge à nous, organisateurs et concepteurs d'événements, de faire en sorte que chaque action entreprise soit réfléchit et donne un but. Chaque action doit avoir du sens.

Un être humain a besoin de se sentir connecté aux autres.


Un événement arrive à nous faire ressentir cela car nous sommes intégré au sein d'un véritable communauté.

Je dois pouvoir venir vivre l'événement avec une équipe. Je dois avoir le sentiment d'être partie intégrante d'un tout.


Concrètement, je dois pouvoir voir à distance qui est connecté comme moi.

Si je suis sur un salon digitalisé, je dois pouvoir voir le nombre de personnes par stand.


Besoin de grandir, de contribuer à quelque chose plus grand que lui


Le fait de participer à un événement nous permet de contribuer à quelque chose de plus grand que nous. L'appartenance à un groupe, à une communauté fait qu'on peut et que l'on a envie d'aller plus loin. Une sorte de dépassement de soi.


Quel plaisir plus grand que celui de partager avec les autres ?


Plaisir de partager les émotions !


Comme dirait Amstrong : What a wonderfull World !!!


Ressentir des émotions.


Il existe 6 000 mots pour définir des émotions dans la langue anglaise et la plupart des gens décrivent leur semaine passée avec 5 émotions. Et en plus, elles sont négatives.


Repensons les moments d'un événement.

Bon nombre de sentiments, d'impressions transitent et évoluent. Nous passons de la joie, à l'excitation, parfois à la déception, voir de l'ennui ou de la frustration.


Bref, tous ces sentiments font que le plaisir en est d'autant plus grand quand on participe et que l'on s'investie. On ressent plein de choses en passant d'un extrème à l'autre. C'est exactement la même chose quand on lit un bon livre ou que l'on regarde un film au cinéma. Les émotions se bousculent. Sentiment grisant au final.


Bonne réflexion


Besoin d'aide pour booster tes communautés ?


Si toi aussi tu veux te faire accompagner dans l'écriture de ton événement hybride ou de ton événement digital ➡️➡️➡️



52 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page